Communiqué : droit de réponse suite à l’article de presse du 08/11

Le RAC Neuvillers souhaite un droit de réponse suite à l'article paru dans les colonnes des éditions de l'Avenir du 8 novembre suite au conseil communal de Libramont-Chevigny du 6 novembre, particulièrement concernant l'encart intitulé "Ces (très) chers clubs de foot".

Il est stipulé que nous aurions oublié de rentrer les index d’électricité et ainsi été contraints à payer un forfait s’élevant à 6.500 euros pour lequel nous sollicitons une aide financière de l’Administration communale. Et le conseiller de la Minorité, M. Waltzing de s’étonner qu’il soit octroyé une prime de mauvaise gestion. Ce conseiller, proche du club de Bras, s’empresse de faire l’éloge de son club tout en nous accusant de ne pas gérer en bon père de famille. Nous ne pouvons accepter ces allégations. Évidemment, ni lui, ni son groupe ne se sont adressés à nous pour comprendre le problème.

Nous nous sentons agressés dans notre intégrité morale car tous nos membres du comité ainsi que les bénévoles qui consacrent énormément de temps à la gestion du club sont attentifs à cette bonne gestion.

En fait voici 3 ans notre secrétaire a malheureusement encodé erronément les index, n’ayant pas remarqué que le compteur avait été remplacé. Ce qui nous avait valu un remboursement. Bien évidemment la fois suivante nous avons fait face à une régularisation assez importante (ce qui n’est que juste). Mais nous n’avons en rien sollicité la Commune pour régulariser la situation. Ce fut réglé en interne.

Quant aux installations rénovées, comme il dit, il faut savoir que les installations de Neuvillers datent de 1985 avec l’ajout de 3 vestiaires depuis 5 ans, la partie supérieure du bâtiment étant dévolue au Comité des Jeunes.

Enfin concernant une cuisine équipée complète, celle-ci fut aménagée sur fonds propres avec récupération de matériel d’occasion. Ce n’est donc pas une cuisine flambant neuve payée par la Commune.

Maintenant, tout en ne remettant pas en question le fait que Bras attend des nouvelles installations depuis un certain temps, ce qui n’est que normal puisque les autres clubs de la Commune ont bénéficié d’aménagements. Et si l’on veut comparer les consommations d’électricité et de gaz, il faut le faire de manière correcte, c’est à dire en tenant compte du nombre d’équipes – ce qui implique entraînements, matches, des superficies à chauffer et éclairer. Se référer au nombre d’affiliés ne veut absolument rien dire car certains de ces affiliés soit ne jouent plus, soit jouent dans un club associé de la Commune.

Le Comité du RAC Neuvillers